> 2016


William Naski utilise régulièrement le papier dans ses créations picturales. Cette matière, semblable à la peau, offre de nombreuses possibilités à l'artiste. En effet, le papier est composé de plusieurs couches que l'on peut gratter, poncer, tatouer, brûler, lacérer, mordre,  etc... Métaphoriquement, coller du papier sur un support, c'est réaliser une greffe de peau. 
En outre, le rapport entre le créateur et sa création est modifié car il traite cette dernière comme un corps pouvant être maquillé, opéré, tatoué, sculpté, etc...
Par conséquent, il ne s'agit plus seulement de peinture mais d'art hybride.


penelope & harry

Cette série inspirée du "concept album", nous raconte des fragments d'une longue histoire, celle de Penelope et Harry. 

La morale de l'histoire est simple mais généralement difficile à accepter : il faut (souvent) souffrir pour être beau!
Format identique pour chacune des compositions : 42 x 29,7 cm

Acrylique sur papier lacéré, gravé, poncé ou tailladé.